"Quand donc je refuse d'obéir à une loi injuste, je ne dénie point à la majorité le droit de commander; j'en appelle seulement de la souveraineté du peuple à la souveraineté du genre humain. Il y a des gens qui n'ont pas craint de dire qu'un peuple, dans les objets qui n'intéressaient que lui-même, ne pouvait sortir entièrement des limites de la justice et de la raison, et qu'ainsi on ne devait pas craindre de donner tout pouvoir à la majorité qui le représente. Mais c'est là un langage d'esclave."
by:
Alexis de Tocqueville
[Alexis Charles Henri Maurice Clerel, le Comte de Tocqueville] (1805-1859) French historian
Source:
De la Démocratie en Amérique, Livre I [1835], Partie 2, Chapitre 7, section 2
Rating:
Categories:
 
Bookmark and Share  
Reader comments about this quote:
 -- pete, gonzales      
gracias//..2 ur qoutes//..,,,
 -- Anonymous, joker     
  •  
     -- Anonymous      
     
    Rate this quote!
    How many stars?
    0
    1
    2
    3
    4
    5

     
    What do YOU think?
    Your name:
    Your town:
        CLICK JUST ONCE!

    More Quotations
    Get a Quote-A-Day! Free!
    Liberty Quotes sent to your mail box.
    RSS Subscribe
    Quotes & Quotations - Send This Quote to a Friend

    © 1998-2017 Liberty-Tree.ca